P1270164

Je suis parti en balade avec ma mère dans le but de voir un Gypaète barbu. Nous savions qu'il nichait dans le coin mais nous ne savions pas où exactement.

Nous marchions dans la boue en regardant le ciel avec l'espérance de voir un grand rapace surgir. Au bout de 10 minutes de marche un rapace passa dans le ciel. Je pris mes jumelles et je vis un magnifique Aigle royal juvénile !

 

Aigle royal :

ar-volchristiancouloumy

(photo prise sur internet)

 

On reconnaît un Aigle royal juvénile à sa grande taille, mais aussi à ses taches blanches attachées à une traînée blanche qui va vers le corps. Sa queue forme un arc de cercle noir au bout et blanc à l'interieur, ses pattes sont jaunes. Enfin sa tête est marron clair comparé au corps marron foncé.

 

Après que l'aigle ait disparu nous continuons notre chemin et nous décidons de s'arrêter cinq minutes pour observer les alentours. Et là, après cinq minutes de pause et dix minutes après l'Aigle royal, un rapace qui avait l'air plus clair et surtout plus grand ! Je me dis "C'est lui !!" et effectivement je vis bien un Gypaète barbu dans mes jumelles.

 

Gypaète barbu :

 

Gypaete-vol

(photo prise sur internet)

P1270113

(photo prise par circa)

 

Le Gypaète barbu est facilement reconnaissable notamment grâce à son corps et à sa tête orange et à sa queue en forme de losange. Il a aussi de grandes ailes pâles. Elle est difficile à voir mais il a une moustache caractéristique à cette espèce.

 

 

Je le suivis jusqu'à ce qu'il disparaisse. Ensuite nous continuons à avancer et nous le vîmes revenir et tourner puis il longea la falaise et se posa dedans. J'étais super excité car j'étais sûr qu'il s'était posé dans son nid. Mais je m'étais trompé car il se renvola et se posa dans son vrai nid, un mètre en dessous de son premier perchoir ! Nous avons même réussi à voir un deuxième Gypaète dans le nid. L'observation du Gypaète a pris deux heures. Avant de partir je décidai d'aller voir dans les sapins et je vis un joli Pinson des arbres femelle. En repartant je me dis que je reviendrais avec Gypa.

 

Circa