La suite de notre aventure commence ! Nous vous avons raconté la première partie de nos observations et maintenant nous passons à la deuxième, ce qui permettera de compléter la matinée (l'après-midi fera sûrement une ou deux pages également).

Après avoir vu le Chevalier culblanc (page 21 ) nous remarquons un autre oiseau de taille moyenne et cette fois, sans l'aide de l'ornithologue qui nous accompagnait nous avons réussi à identifier un Courlis cendré !!

le Courlis cendré :

Ce Courlis a le cou et le ventre marron clair et rayé de noir. Son dos et sa queue sont de la même couleur mais les taches sont plus grosses et ne sont pas en lignes. Il a un long bec recourbé et des pattes grises.

courlis cendré

(photo prise par gypa) cliquez dessus pour mieux la voir 

Courlis cendré 2

(photo trouvée sur internet)

Nous changeons de marais (il y en a énormement et ils ont tous une appelation comme "zone A" ou autre pour mieux se repérer lors des comptages) et là-bas... pas d'oiseaux en vue, pour une fois. Nous continuons notre route (toujours en voiture pour ne pas effrayer les oiseaux) et cette fois il y avait bien un oiseau qui pataugeait dans le salin, il s'agissait d'une Barge rousse .

la Barge rousse :

 Son nom vient de son cou et de son ventre très roux. Le roux monte jusqu'à la calotte qui est striée de noir. Son bec noir assez long est légèrement recourbé dans le sens inverse de celui du courlis. Le dessus du dos est noir tacheté de blanc et s’arrête sur du blanc qui va jusque la queue. Elle a de longues pattes noires.

barge rousse

(photo trouvée sur internet)

Après l'avoir longuement observée, nous décidons de continuer (il faut beaucoup de temps pour compter tous les oiseaux des salins !) La prochaine observation fut un autre rapace qui s'est avéré être un Busard des roseaux (page 17). Le rapace disparu de notre vision et nous avons commencé à compter les oiseaux du bassin à côté de nous.

Il y avait les habituels Flamants rose (page 17) et Tadornes de belon ( page 9-3) puis à coté, se trouvait un petit groupe de Gravelots à collier interrompue (lors du comtage, pour aller plus vite, les Gravelots à collier interrompu se nommment GCI, tout comme les Bécasseaux variables qui eux se nomment BV)

le Gravelot à collier interrompu :

Le ventre et le derrière de ce gravelot sont blancs. Le blanc va jusque dans le cou et la nuque mais est séparé par un collier qui ne se rejoint pas au milieu. Il a aussi le front qui est blanc. Sur le devant de la calotte il y a une tache noire, le reste est gris. Sur le derrière de la tête  il y a une tache rousse. Tout le dos du gravelot est gris.

 

DSCN2272

 

(photo prise par gypa) cliquez sur la photo pour mieux voir 

gravelot_a_collier_interrompu

 

(photo trouvée sur d'internet )

Toujours en avançant, nous arrivons sur un cours d'eau situé à côté des salins. Il n'était pas profond et de nombreux rochers dépassaient. Tout d'abord, nous n'avons rien vu, puis en regardant mieux (et aussi guidés par l'ornithologue) nous avons aperçu que parmi les rochers, se confondait un joli groupe de Pluviers argentés et de quelques Pluviers dorés !

le Pluvier argenté :

Le nom de ce pluvier vient de son dos, de sa nuque et de sa calotte de couleur argentée avec des taches noires. Son derrière est blanc. Il a une tache noire qui part de son ventre et qui remonte jusqu'aux yeux. Une tache blanche sépare le noir de l’argenté.

 

PluvierArgente

(photo tire d'internet )

le Pluvier doré :

Le Pluvier doré ressemble au Pluvier argenté sauf que son dos, sa nuque et sa calotte sont dorés avec des taches noires. Il a la même tache noire sauf qu’elle va un peu sur le derrière et au dessus de l’œil. Il a aussi une tache blanche qui sépare la tache noire et le doré.

pluvierdore1

(photo tirée d'internet )

Et voilà ! Ce sera tout pour notre deuxième page. Nous avons fini de vous raconter la matinée, la troisième page vous présentera l'après midi, ou une partie. A tout de suite !

 N'hésitez pas à mettre des commentaires et de nous envoyez des e-mails, ça nous fera toujours plaisir !                                                                                                                                                                      Tous vos commentaires et toutes vos questions même les plus improbables sont bienvenues (nous avons de bons contacts ornithos et nous pourrons vous renseigner avec précision). Nous vous répondrons TOUJOURS avec PLAISIR .